La naissance des centres anti-poux

La naissance des centres anti-poux

Les poux sont généralement reconnus comme étant le cauchemar des parents, et insupportables pour les enfants qui en sont infectés. Cependant, ils sont très enrichissants scientifiquement parlant pour les entomologues.

De ce fait, si nous devons vous montrer des chiffres, nous pouvons dire que près de 50 millions de personnes dans le monde ont été infecté par des poux ou des lentes depuis le début de l’année 2018, ce qui revient à 3,17 personnes par secondes, ce qui est énorme. Nous constatons également que la plupart de ces personnes contaminées sont des enfants se situant dans la tranche d’âge qui va de 3 à 11 ans.

Si ces poux et lentes sont donc un calvaire pour les parents, il existe néanmoins de nombreux traitements pour se débarrasser de ces parasites. Certains sont naturels, d’autres sont composés de parasiticides etc …

Une autre technique a tendance à se développer depuis une dizaine d’années, il s’agit bien entendu des instituts anti-poux, ou centres anti-poux. Vous ne savez pas ce que c’est ? Si c’est viable ?

De par cet article, nous allons vous éclairer sur ces nouveaux instituts qui connaissent le jour, et ce depuis 2015.

 

Des instituts pour traiter les poux, une réussite ?

Si les enfants sont le plus touchés par les poux et lentes, c’est en effet les parents qui sont les plus anxieux à l’idée de soigner ces bêtes.

Ces nouveaux instituts ont, pour le premier, vu le jour en 2015, et ne cessent de se développer depuis. Comment ceux-ci s’y prennent-ils pour soigner les infections dues aux poux ?

Le premier centre anti-poux, Bye Bye Nits a ouvert ses portes à Paris, et utilise une méthode qui comporte trois étapes distinctes.

Importée des États-Unis, cette méthode consiste tout d’abord à utiliser une machine diffusant de l’air chaud qui, à débit contrôlé, permet de déshydrater les poux et lentes présentes sur le cuir chevelu. Le « géant sèche-cheveux » diffuse de l’air chaud à 58 degrés, pendant 30 secondes. Cette pratique n’est pas dangereuse ni désagréable en soit, mais pour des soucis de précaution, elle est déconseillée aux enfants de moins de 4 ans.

Votre enfant a moins de 4 ans et a des poux ? Navré, chers parents, mais vous devrez vous contenter des traitements traditionnels, tels que les shampoings, huiles essentielles ou encore les lotions anti-poux.

La première étape effectuée, la seconde consiste à aspirer les parasites déshydratés. Le filtre de la machine utilisée permet de voir les petites bestioles, et de vérifier si celles-ci sont véritablement mortes ou non.

Enfin, la troisième et dernière étape intervient. Pour celle-ci, il suffit d’appliquer le produit anti-poux maison, pour bien garantir un résultat et un succès à 100% (telle est la garantie du centre). Appliquer cette crème permet d’éliminer les derniers poux, les plus coriaces. Cependant, attention, ce produit ne se trouve pas en grande surface, comme les traitements communs. Elle se compose ainsi d’un mélange entre des huiles essentielles ainsi que des actifs démêlants. La spécialiste l’appliquera sur le cuir chevelu, et, à l’aide d’un peigne, imprégnera la crème des racines jusqu’aux pointes.

Avant de partir, il faut bien évidemment rincer, pour enlever directement les poux restants. Et voilà ! En 1h, le centre anti-poux parvient la plupart du temps à enlever tous les poux présents sur la tête de vos enfants. Il propose même une semaine après une visite de vérification, pour s’assurer que tous ont disparu.

Parents, cette technique de soin pour vos enfants vous coûtera 50€ environ. Vous en serez débarrassé pour de bon.

APPELEZ-NOUS
Visit Us On FacebookVisit Us On Instagram